+33 (0)6 71 55 67 10 david@djibouteam.fr

Le SEO Camp Day de Toulouse

Bon, je vous le dis tout de suite, le week end fut chargé. pour la faire simple, j’ai pris mon vendredi après midi pour prendre de l’avance et cela n’a pas été de trop.

Pour vous y retrouver sur Twitter : #SCD31 et #101112, Demandez Christelle Milan, elle a de la corne au bout des doigts, tellement elle a twitté en live ;)

Pour résumer le week end : SEO, alccol, SEO, bouffe, SEO, strip Tease, SEO, mal au pied, SEO, mal au crane, SEO… Je vous ai dit qu’on avait parlé de SEO ?

Étape 1: rejoindre les SEO parisiens

Sortie du boulot, en route pour Toulouse, et poum, le périf, il est 13H10, bouchons. 20 minutes plus tard, je pose le bolide dans un parking, Hervé, mon locataire du week end, aka infiniclick m’attend dans la rue, et m’embarque dans un petit resto, en sous-sol :-0 … Et là, je retrouve Robin, un copain SEO toulousain rencontré 2 ans auparavant aux Google Adwords Académies qui depuis est devenu un ami. Et en bout de table, un mec qui au fil du week end et de nos conversations deviendra un très bon copain (de soirées, de SEO, mais du reste aussi ;) ) : Aurélien Delefosse aussi connu sous le pseudo de Gwaradenn. C’est parti pour la bonne humeur, salade commandée, on commence à tchatcher comme des adolescentes qui ne sont pas vues depuis 2 semaines (à part que pour moi, mis à part RockinRobin, pour Hervé et Aurélien, je fais connaissance, et quelles connaissances).

Bon, Robin doit filer, j’embarque les parisiens à la casa, détour par l’hôtel histoire qu’Aurélien prenne ses affaires pour finir ses devoirs du week end, je leur fais visiter au passage la place Esquirol et des Carmes (4 ou 5 fois : maudit GPS, elle est devenue piétonne cette put @ù$# de rue, bord*£& ). Bon, 1H30 pour rejoindre mon chez moi, c’est pas glorieux mais passons.

Étape 2 : se poser, discuter, rigoler

La console est sortie du carton, les piles chargées, le coca et la bière au frigo, il est 16h30, tout est prêt. Sauf que, la console pleurera toute seule dans son coin, nous avons mieux à faire : apprendre à se connaitre. Et la journée passe, Hervé m’ouvre le capot de sa bête : Infini Search. Et là, whoaou, le code, il est beau, l’interface soignée, de très bonnes idées posées, codées intelligemment, là respect : tu as fait un travail de titan, super bien structuré, en tant que dev, je te tire mon chapeau.

Étape 3 : Manger, bouger, mais pas .fr

J’ai préparé un petit gueuleton, Polo_SEO vient remplacer Aurélien, kidnappé par Sandrine.  Robin a du sentir l’amour que j’ai mis dans ce repas et se joint à la fête. Repas fini, café avalé, décolage pour Toulouse (et cette fois, sans passer par Esquirol ni par les Carmes, places maudites). On se pose, on se perd, en fait non, nous sommes au lieu de rendez vous. On se laisse guider par des bribes de conversations (on entend « backlink » à l’étage) et on retrouve toute une table ou vous auriez aimé être :

Rudy, Aurélien Bardon, JCBisoux, Sandrine, Aurélien Delefosse, Roland Debrabant, Stephane Madaleno, XavFun, Betrash_SEO et un nouveau venu dans la sphère mais pas des moindres : Jérôme (en cours de formation par Sandrine, il ne saurait tarder à vous poser un Burn dans les SERPs)

Bon, manger c’est bien, bouger c’est mieux : allons finir la soirée dans un endroit tout aussi « Select » que ce groupe. Ce qui se passe au Seo Camp Day, reste au Seo Camp Day, vous l’aurez compris, je ne vais pas détailler tous les secrets des SEO.

Étape 4 : the SEO Day

Et voilà, le jour se lève, le mal de crane aussi, il faut se raser, se pomponner, aujourd’hui chérie, je vais conquérir les SERPs, mouhahaha. Mais avant, je vais conquérir les WCs, vite, vite.

Bon, trêve de plaisanteries, c’est the event of the moment. Tai phan, organisateur du Seo Camp Day, ne nous a pas dit, mais, il y a du monde qui vient, et du beau monde : je retrouve donc avec un plaisir certain les gens de la veille (sauf Rudy : emploi du temps chargé, toujours à fond) et je fais la connaissance de Loic Hélias, de Aymeric Bouillat, de Mathieu Tournade : yakamama, de Laurent Bourelly, je recroise avec plaisir Alexandre Santoni (aka Keeg, le seul, l’unique) sans compter sur les habituels SEO toulousains avec qui je partage les apéros SEO : Laurent Peyrat, Christelle Milan, El annu (comme personne ne communique sur ton prénom, je ne sais pas si je peux le citer ;) ) mais aussi mon ancien padawan Dimitri Landes

Étape 5 : arriver à tout retenir des confs

Vous l’aurez compris, le week end ne fait que commencer, et pourtant il est déjà riche en rencontres ainsi qu’en contenu pour moi. Que du bonheur. Et ce n’est que le début.

arrive 14h, la cloche a sonné, les enfants, on rentre, vous discuterez à la récré.

14h
Conférences :
On découvre ou redécouvre MajesticSEO et ses nouveaux atouts comme le fresh Index, ou comment avoir une vraie idée des liens vers un site au jour J et pas 3 semaines plus tard

Aurélien Delefosse nous présente sa vision du Penguin et ce qu’il faut savoir dessus. Ah, c’est ça que tu faisais chez moi pendant que nous discutions avec Hervé ? non, je plaisante, un très bon panel des choses à savoir, un retour d’expérience pertinent et bien résumé, j’aurais aimé que tu ailles plus loin, parce que j’en suis sûr, tu n’a pu en dire que 30%, mais en 20 minutes, dur dur de tout faire contenir.

S’en suit une conf en 2 parties par Sandrine Bertrand et Laurent Peyrat : Les techniques du  Net Linking. Pour la résumer, ça va pas être facile : on parle ici du netlinking d’authorité, une facette peu exploitée de l’un des aspects du netlinking sur lequel je n’arrivais pas à mettre de mots jusqu’à ce week end. La présentation me parle, mais le mieux pour que vous comprenniez, c’est de vous le faire voir, et pour ça, rien de plus facile, Laurent vous a fourni ses slides sur les liens de confiance.

15H
TABLE RONDE : “Les MAJ de Google en 2012 = la mort du référencement ?”
avec Laurent Bourrelly, Laurent Peyrat, Aurélien Bardon, Aurélien Delefosse

Séance de questions-réponses avec la salle, pas de langues de bois, ils nous disent tout et se mettent à nu (un petit retour sur la soirée de la veille ?)

16 h
Le Goûter SEO : une de mes parties préférées : entre les canelés de Bordeaux apportés par Betrash_SEO, les financiers de Pascale Stretti (blogueuse culinaire dont j’ai pu gouter certaines recettes, croyez moi, ça vaut plus que le détour : je tuerais pour re-gouter les sucettes OREO, n’est ce pas SeoF1 ? je sais que tu sais de quoi je parles :) )

17 h
Conférences :
SH404SEF composant de Joomla par Yannick GAULTIER : pour ma part, j’ai toujours boudé Joomla, je m’y suis toujours arraché les cheveux, maintenant, si j’en vois un, je saurais quoi lui préconiser pour qu’il soit digne de porter le nom de CMS optimisé.

Le réseau de sites par Alexandre Santoni : on va pas se mentir : Keeg nous a offert la partie 2 de ce qu’il avait commencé au Barcamp BH. C’est là que tu comprends que tous les SEOs n’ont pas la même approche, le même bagage ni le même niveau. Ce qui est bien, c’est qu’Alexandre nous a livré plusieurs visions à avoir selon notre profil.

Le SMO par Laurent Bourrelly : tout un show, pour moi c’était une grande première de rencontrer Laurent. Autant vous le dire, ses confs sont à l’image du personnage, et cela ne laisse personne indifférent. Et pareil que lors de la table ronde, pas de langue de bois, certains ont du avoir les oreilles qui sifflaient dans le Community Management, mais, tellement vrai …  Des exemples bien trouvés de ce qu’il ne faut pas faire, ce qu’il faut viser, que du bon.

Les micros-fomats par Roland Debrabant : sous toutes ses coutures, le micro format peut-il favoriser le taux de clic, pour résumer : Pourquoi Google a mis en place les micros format ? Pour attirer l’attention, fournir des infos instantanées et augmenter le trafic ?

Étape 6 : quand c’est fini, il y en a encore

Roh, déjà 19h, tout le monde s’en va, ah non, moi je reste. Uhm, j’ai faim, ça tombe bien, au restaurant d’à côté, « au bon manger » il parait qu’ils nous ont réservé des amuse bouches pour SEOs, chouette. Ah, je suis pas le seul au courant on dirait, tout le monde court par là. Bon, l’occaz de se dégourdir la langue et les papilles. La soirée s’annonce bien : à boire, à manger, des SEOs… que rêver de mieux ? Mais comme on dit, ce qui se passe au Seo Camp Day, reste au Seo Camp Day, vous voulez en savoir plus, eh bien, venez l’année prochaine ;)

Pour résumer : Le dimanche, je me trouve très souple, parce que j’ai vraiment la tête dans le … Je suis triste, je dois déjà dire au revoir à mes nouveaux amis : Hervé, Aurélien et Aymeric. J’ai déjà du le faire la veille avec Loïc et Benjamin, Laurent et j’ai pas pu dire au revoir à Aurélien Bardon, ni prendre le temps de discuter plus longuement avec lui aussi, que c’est déjà fini, snif…

Dis Tai, quand c’est le prochain ? moi je m’ennuie déjà de vous tous, je vais organiser un Apéro SEO sur www.born2bille.com. Ah, il y a Twitter et Skype heureusement, on peut continuer nos discussions les gars, c’est pas génial notre époque ? nous sommes à des centaines de kilomètres de distances ou seulement quelques mètres, et on peut discuter via nos petits boitiers, je kiffe le 21 ième siècle.

See you later my friends. Stay linked ;)

PS : je mettrais à jour au fur et à mesure de l’apparition des slides sur le WEB

Étape 7 : Faire de la pub aux copains/copines

Les retours des confs :

Les slides et articles :

 

Étape 8 : Remercier qui de droit

Tai Phan : un grand merci à toi pour l’organisation du SEO Camp Day, du repas du soir, pour ta bonne humeur constante et ta gentillesse et générosité sans limite. Tu es vraiment un mec en or.

La cantine numérique : merci de nous avoir accueilli dans vos nouveaux locaux, votre dévouement aux causes numériques, et votre accueil toujours impeccable. Spéciale mention : il y avait toujours du café quand je venais en chercher, et du café j’en consomme plus qu’une bugatti veyron ne consomme d’essence. Toujours le sourire, c’est à chaque fois un plaisir de vivre un événement dans vos locaux.

Le restaurant toulousain « au bon manger » : pour leur accueil, leur cuisine, leur patience, leur rhum arrangé au gingembre et banane, leur gentilesse. Je pense que je peux dire d’une seule voix pour tous que nous avons super bien mangé, et bu aussi, il faut l’avouer, rien que ça

Gwaradenn : qui m’a payé le ticket de parking, parce que ma CB était sois disant illisible, satanée machine, ma carte a 8 mois.

Etape 9 : si j’ai oublié quelqu’un ou quelque chose, n’hésitez pas

Oui parce que personne n’est parfait, si vous pensez que j’ai oublié de parler de vous ou d’un truc important, ça arrive, n’hésitez pas à me le dire, je rajouterai avec plaisir.